Visite du Château d’Azay le Rideau

Visite du château d’Azay le Rideau

Le Château de Azay le Rideau

C’est sur l’Indre qu’a été posé, comme par magie, ce joli château. Il semble si délicat que l’on croirait voir un joyau de la Renaissance dans un écrin. Ce dernier aurait pour velours les ondes du fleuve, le tout enveloppé dans un magnifique parc de verdure. Ici les fleurs portent les couleurs de l’azur et du soleil.
Comment donc ne pas avoir envie d’aller plus avant et d’ouvrir des portes derrière lesquelles se cachent de merveilleux trésors. Alors entamons l’ascension de ce fabuleux escalier, et débutons la visite du château d’Azay le Rideau, qui va nous conduire vers les appartements. Et nous le faisons sous le regard complice des Rois et Reines de France, dont les profils y sont sculptés pour l’éternité.

Henri III nous accueille
Bureau en poirier noirci

Un portrait d’Henri III, trône dans la première salle. Elle nous enveloppe immédiatement dans la chaleur de ses tentures rouge et or. C’est elle qui nous conduit à la chambre du Roi aux magnifiques tapisseries. A voir les poutres où l’on perçoit encore de très beaux restes de peinture, si l’on veut bien se donner la peine de lever la tête. La chambre possède un cabinet en poirier noirci (rappelant ainsi le bois d’ébène) avec des plaques d’ivoire gravées de scènes de la guerre de 30 ans. On y trouve aussi un beau lit et à gauche de la cheminée monumentale, une jolie vierge à l’enfant.

La grande salle qui fait suite, a de très belles frises en haut des murs et possède certainement les plus belles tapisseries du château. Elles représentent des scènes de la mythologie et de la Bible, et sont du XVIème siècle. Il faudra également noter la présence d’une chaire à dais de la fin du XVème aux armes des Ducs d’Anjou, et de très beaux coffres de bois.

La chambre bleue
La chambre bleue du Roi Henry III

La pièce suivante contraste avec la chambre du Roi. Ici c’est un ton froid qui nous enveloppe et pourtant, ce bleu presque glacier, nous séduit terriblement. Peut-être parce que ce lit de satin brodé, majestueux et splendide, est exposé seulement quelques mois de l’année. Ou bien encore toutes les tapisseries représentant ces scènes de chasse d’un grand réalisme. Toujours est-il que cette chambre bleue, qui notons le, se présente encore aujourd’hui, comme on pouvait la voir au XVIIème siècle, est d’une véritable beauté. Le cabinet qui la juxtapose, est à voir pour son coffre à tiroir du XVIIème et ce portrait de “Femme en habit” du XVIème, aux tons bruns et ocres, couleurs de mystère et de fête. Arrive ensuite une chambre Renaissance au lit à colonne, avec un cabinet aux portes sculptées. Il représente l’histoire de Samson. Puis 4 tapisseries bruxelloises, retraçant l’histoire de Psyché, la pauvre âme déchue.

Escalier principal avec les armoiries de François 1er

Nous redescendons ensuite vers la bibliothèque Biencourt (derniers propriétaires du château) au décor mural du XIXème, mais au mobilier Renaissance, avec une armoire de bois sculpté et incrustation de marbre, représentant les 4 saisons. On y verra aussi un fauteuil tapissé de velours aux inscriptions latines, de nombreux et très intéressants dessins d’architecture, un plan du parc en 1855 et de nombreuses archives relatives au château.

Rue de Pineau – 37190 Azay-le-Rideau

Il y a tant à dire sur ce magnifique château, que nous vous invitons à poursuivre la lecture en cliquant sur le lien ci-dessous

Cliquez sur ce lien

Retour au choix des châteaux à visiter

Translate »