Sainte Rita de Cascia

Visite de la Basilique-Sanctuaire de Sainte Rita de Cascia

Conseils avant de partir aux voyageurs qui visitent l’Italie

Visiter le village et la cathédrale de Sainte Rita de Cascia

Sites web consacrés à Sainte Rita

pèlerinage Ste Rita, dans les pas de Sainte Rita

Vous voulez voir et imprimer le plan de Cascia, c’est par là…

Informations concernant la ville de Cascia

C’est dans un petit village de Ombrie en Italie, Roccaporena, que naquit Sainte Rita, en 1381, baptisée sous le nom de Margarita.

La vie de Sainte Rita

Son aspiration pour la vie religieuse arrive très tôt. Cependant son père souhaite la marier, et elle épouse Ferdinand de Paul, un homme rude engagé dans les luttes partisanes entre le Pape et l’Empereur, qui déchirent le pays à l’époque. De cet homme violent Rita réussira à force de patience et d’amour à en faire un homme bon et la naissance des jumeaux Paul-Marie et Jacques-Antoine vient conforter ce bonheur. Cependant l’époque est dure et Ferdinand tombe un jour dans une embuscade. Rita devient veuve à 36 ans et pardonne aux assassins de son mari. Elle, oui. Mais ses enfants non. Elle priera alors très fort pour que la haine et la vengeance sortent du cœur de ses enfants. Ces derniers ne vengeront jamais leur père, ils seront emportés par une épidémie de peste.

Le village de Cascia sous la neige
La maison familiale de Sainte Rita à Roccaporena
La grotte de Sainte Rita à Roccaporena
Le couvent

C’est alors que Rita maintenant seule, décide d’accomplir son rêve de jeunesse : entrer au couvent. Elle se rend donc à Cascia, au Monastère des Soeurs Augustiniennes de Marie Madeleine. Mais par 3 fois, elle essuie un refus de la part de la mère supérieure. Car les veuves ne sont pas acceptées au couvent. Mais là encore Rita fait preuve de ténacité jusqu’à ce que les portes du couvent s’ouvrent enfin à elle.

Vendredi Saint, en 1442

Sa vie sera faite alors de prière, chasteté, obéissance, pauvreté. Puis un jour de 1442, dans un moment de grande ferveur, par amour pour Jésus, dans la nuit du Vendredi Saint, elle reçut les stigmates d’une épine de la couronne du Crucifix qui, selon la tradition, s’enfonçât dans son front. Son front sera désormais marqué par une plaie incurable, qui la fera terriblement souffrir. Mais cette croix, c’est Rita qui l’a demandée et c’est pourquoi pendant 15 ans elle portera cette croix, cette douleur, avec le sourire, sans jamais se plaindre. Mais elle est aussi rejetée des sœurs du couvent. Car peu de jours après avoir reçu ces stigmates, une odeur pestilentielle se dégage de la plaie. On la reléguealors dans une cellule par peur de la contagion.

Le 22 mai 1457 une odeur extraordinaire de rose se répand dans tout le monastère, ainsi qu’une lumière particulière : Rita venait de s’éteindre à l’âge de 76 ans.

haut de page

Une vénération depuis 1457

Les évènements extraordinaires qui se produisirent après la mort de Rita sont si nombreux que les autorités, aussi bien ecclésiastiques que civiles, décide de ne pas donner de sépulture au saint corps de Rita. Il est bien conservé, et répand une odeur suave dans toute l’église. Ils décide donc que le corp doit rester à la vénération publique en un lieu convenable. Alors on fait faire un cercueil de cyprès sans couvercle, on le recouvre intérieurement d’une étoffe rouge qui sort extérieurement comme un drap mortuaire pour tenir le corps de la sainte soulevé au-dessus du cercueil. Il est placé dans l’oratoire intérieur du monastère et reste là, à la vénération publique, jusqu’à son transfert à l’église en 1595

Le peuple de Cascia, pour lequel elle fut toujours proche et charitable la proclame « sainte », bien avant que l’Eglise officielle ne la reconnaisse pour telle. Parce que ce peuple fut témoin de miracles et de prodiges inexplicables. Ce n’est qu’en 1628 qu’elle est béatifiée par le Pape Urbano VIII et c’est seulement le 24 mai 1900 qu’elle est sanctifiée par le Pape Léon XIII. Elle est fêtée le 22 mai. C’est la sainte des causes perdues et désespérées.

La Basilique Sainte Rita à Cascia
La procession de Sainte Rita à Cascia
Les pénitents de Sainte Rita entre Cascia et Roccaporena
La basilique

La première pierre de l’église de Sainte Rita de Cascia est posée le 20 juin 1937, et consacrée le 18 mai 1947. La basilique est revêtue de travertin blanc typique des carrières de Tivoli. Elle présente un plan à croix grecque avec quatre grandes absides latérales et une coupole centrale qui domine le presbytère. L’intérieur est en marbre de Carrare et les murs recouverts de fresques. Une chasse abrite son corps, resté dans un état de conservation parfaite.

haut de page

Le 22 mai à Cascia

Quand le soleil se lève, le bruit des cloches annonce le jour historique. Ballons, drapeaux, tonnes de roses viennent colorer la petite ville de Cascia. A partir de Roccaporena, village natal de Sainte Rita, part une procession jusqu’à Cascia. Concernant les différents pèlerinages voir plus bas dans notre bon à savoir avec les différentes églises en France.

haut de page

Sur les traces de Sainte Rita

Allez au petit village de Roccaporena, lieu de naissance de Sainte Rita. Vous serez alors séduits par ce village niché aux creux des gorges. Visitez la maison natale de la Sainte puis celle où elle habita après son mariage. Montez jusqu’au jardin des roses pour revivre ce miracle qui veut que, alors malade, Rita demanda à une cousine venue lui rendre visite d’aller jusqu’à Roccaporena pour y cueillir une rose. La cousine étonnée, nous étions alors en plein hiver et il neigeait, s’exécuta tout de même. Arrivée au village, une rose l’attendait, prête à être cueillie. La cousine ramena alors la fleur à Cascia. Pour ceux qui connaissent cette anecdote, une visite aux jardins des roses est un moment exceptionnel, magique, que l’on ne comprend pas. La présence de Sainte Rita s’y fait tellement ressentir, plus qu’à aucun autre endroit peut être.

Si vous êtes courageux, allez jusqu’au rocher où elle aimait tant prier. Ce lieu paisible, qui lui permettait d’être plus proche des cieux.

A Cascia, rendez-vous à la Basilique où elle repose, puis au Monastère des Sœurs Augustiniennes qui se trouve tout à côté. Vous pourrez visiter sa cellule, voir ses divers objets personnels et la vigne qu’elle mit tant de passion à faire revivre.

Rien est impossible, Rita avait raison… parce que la solution se trouve toujours dans la volonté, elle se trouve en chacun de nous, encore faut-il avoir l’envie.

haut de page

BON A SAVOIR

Coordonnées du Monastère Sainte Rita

Monastère des Sœurs Augustiniennes

06043 Cascia

☏ +39 074 37 62 21

haut de page

Les églises vénérant Ste Rita en France

Nice (06): www.eglise-sainte-rita.com

Paris (75009): latriniteparis.com/-Chapelle-sainte-Rita,2-.html

Marseille (13012): marseille.catholique.fr/Sainte-Rita-Les-trois-Lucs

Vendeville 59175 Vendeville (proche de Lille) : steritavendeville.free.fr    

haut de page

Retour à la carte des villes de l’Ombrie
ou retour à la carte générale d’Italie

Translate »