Visiter la ville d’Alençon

Le château d’Alençon

Château d'Alençon

C’est un peu de la Normandie et c’est un peu du Maine qui se retrouve dans Alençon. Ce qui lui confère la singularité d’avoir, faute d’être à la frontière de l’une et de l’autre, de multiples visages à montrer aux touristes.

Alençon est une vieille ville, puisque son origine remonterait au IVème siècle. La visite du vieil Alençon se veut donc, charmante avec ses maisons à pans de bois, ses maisons bourgeoises aux belles façades. Et ses rues pavées et piétonnes, qui facilitent ainsi la flânerie du touriste, à travers un dédale de rues et ruelles. Elles mènent quelques fois à de beaux jardins publics, rendus très agréables par les jets d’eau et les fleurs qui les occupent.

De nombreux lieux à visiter autour du château d’Alençon
Eglise Romane Saint Cénéri le Gérei

Mais Alençon c’est aussi des lieux très particuliers à visiter. Comme la maison natale de Sainte Thérèse avec son musée et sa petite chapelle. L’église Notre-Dame des XV et XVIème siècle, qui possède une belle chaire et des vitraux intéressants.

La maison d’Ozé, ancien logis du XVème siècle avec son petit jardin, qui abrite aujourd’hui l’office du tourisme. Vous pourrez également admirer la façade élégante de briques roses, de la préfecture, style Louis XIII, bâti en 1630.

Des lieux très intéressants également à découvrir autour d’Alençon
Le village de Saint Cénéri près de Alençon

Aux environs se trouve Saint Cénéri le Gérei, village de pierre à quelques 17km. C’est une fraîcheur aux notes estivales qui émane d’un des plus beaux villages de France. St Céneri n’est pas peu fier de cet honneur et le montre à travers ses ruelles montantes et descendantes. Avec sa petite rivière si paisible, son église romane du XIème siècle qui conserve encore quelques fresques murales très intéressantes du XIIIème représentant une magnifique “Dormition”. Partout, des fleurs jalonnent les rues, ornent les fenêtres et balcons, embaument les airs.

Le musée des Beaux Arts et de la dentelle de Alençon

D’abord il faut souligner que le musée a su mettre en valeur ses belles collections. En effet, il a su utiliser l’espace pour mieux faire ressortir la lumière qui dévoile chaque toile de maîtres. Ainsi, nous pourrons amplement admirer des tableaux comme l’Assomption de Champaigne du XIIème siècle, la Falaise de Graville de Lansyer, le Rocher de l’Islette à Antibes de Boudin ou bien encore la Légende de la dentelle de Gaston Latouche, pour ne citer qu’eux.

La dentelle d’Alençon
Robe de mariée de Paco Rabane au musée de la dentelle d'Alençon

Les dernières salles du musée sont consacrées à la dentelle. En effet, le point d’Alençon, créé au XVIIème siècle par Marthe La Perrière nous est ici dévoilé dans toute sa splendeur.

On commence la visite par quelques robes de mariées au point d’Alençon justement, dont certaines sont signées Paco Rabanne, et qui feraient rêver plus d’une jeune fille, surtout celle datant de 1909 exécutée par 4 dentellières venues de Bruges, en satin de soie rosé.

Et c’est sur cette note quasi féérique que s’achève notre visite du château d’Alençon.

Retour au choix des villes en Normandie

Translate »