Visite du musée de la Reddition à Reims

Musée de la Reddition

Coordonnées du Musée de la Reddition

Avec le musée de la reddition nous sommes en présence d’un endroit plein d’histoires. Et pas seulement pour la ville de Reims, mais aussi pour le monde. Puisque c’est dans ce lieu que va se signer la reddition des armées allemandes. Ce qui met à un long et terrible conflit, le 7 mai 1945.

Pourquoi à Reims ? Tout simplement parce que c’est ici que le Général Eisenhower décide d’installer son QG en février 1945, le S.H.A.E.F. (Supreme Headquarters Allied Expeditionnary Force) pour préparer l’assaut final contre l’Allemagne. Il faut savoir que le débarquement de Normandie le 6 juin 1944, va mettre à mal l’armée allemande qui devient encore plus vulnérable après la percée des alliés sur la Seine.

Eisenhower à Reims

C’est le 30 août 1944 que la 5ème division d’infanterie US va s’emparer de la ville de Reims. Grâce notamment aux renseignements de la résistance. La situation de la ville est idéale, puisqu’elle se situe sur un axe stratégique. Car un aérodrome proche et une gare ferroviaire tout à côté du bâtiment. Bâtiment où s’installe le Général Eisenhower. C’est à partir de ce QG que sont dirigées de nombreuses opérations. Comme la Bataille des Ardennes et l’invasion de l’Allemagne.

Une signature et la fin d’un conflit

A la mort d’Hitler, c’est le Grand Amiral Karl Dönitz qui devient chancelier du Reich. Il entame alors les négociations avec les alliés. Le musée de la reddition retrace cet évènement.
Côté allemands, le Général Jodl, son aide de camp le Commandant Wilhelm Oxenius. De même que l’Amiral von Friedeburg qui commande la flotte allemande.
Pour les américains, le Général Walter Bedell-Smith. Il représente Eisenhower, le Général Carl Spaatz de l’US Air Force et le Major Général H.R.Bull assistant du Général Bedell-Smith.

Et chez les anglais : le Major Général Strong qui servira d’interprète aux allemands, l’Air Marshall Sir J.M. Robb, Chef d’Etat Major des forces aériennes, l’Amiral Sir Harold Burrough, Commandant des forces navales alliées et le Lieutenant Général Sir F.E. Morgan, Chef d’Etat Major.
Côté russes : Ivan Sousloparov Général d’artillerie. Il est le Chef de la mission soviétique en France. Il représente l’Armée Rouge. Plus son aide de camp le Colonel Zenkovitch, ainsi que le Lieutenant Chenaiev qui sert d’interprète.

Pour la France c’est le Général François Sevez. Il est adjoint du Général Juin, Chef d’Etat Major de la France libre qui le représente.
Gardée en l’état, la salle où fut signée la reddition garde encore une atmosphère très particulière, l’instant est émouvant. Il faut imaginer les protagonistes à ce moment précis. Entourés de 17 photographes du Signal Corps. Caméramans et reporters des relations publiques de la S.H.A.E.F. immortalisent ce moment du 7 mai 1945 à 2h41 du matin.

Une date qui entre dans l’histoire

Les hostilités en Europe prennent ainsi fin le 8 mai 1945 à 23h01 selon les termes de l’acte de reddition. La pièce garde encore ses cartes, la table et les chaises de la signature, restées exactement à leur place. Ce qui lui vaut d’être aujourd’hui classée Monument Historique.
La reddition se signe le 7 mai 1945, puis l’acte est à nouveau ratifié le 9 mai 1945 à Berlin. Et ce à la demande des russes.

Les collections du musée

Les collections du musée que l’on peut voir, sont extrêmement bien mises en valeur, le tout fait d’une manière très ludique. Le parcours agréable et sera apprécié par tous les publics, jusqu’à la salle finale.

Vous pourrez découvrir des photos. Des vitrines organisées sous forme de scènes, avec des mannequins. Ces derniers portent les différents uniformes des armées présentes à Reims. Des coupures de presse. Du matériel d’époque comme appareil photo, machine à écrire ou encore la dérive d’un Morane Saulnier MS406.

Nous tenons à remercier Monsieur Marc Bouxin
Conservateur en chef du patrimoine pour son aide à la réalisation de ce reportage.

BON A SAVOIR

Coordonnées du musée de la Reddition

Musée de la Reddition
12 rue Franklin Roosevelt
51100 REIMS
☏ +33 (0) 3 26 47 84 19E.mail
TourismReims@netvia.com

Site Internet
Tarifs et informations, musée de la Reddition

Retour au texte sur Reims

Translate »