Musée Unterlinden à Colmar

Le musée Unterlinden à Colmar

Le plus grand musée de Colmar, le plus beau, le plus riche. Les qualificatifs ne manqueraient pas pour ce musée qui occupe un ancien couvent du XIIIème siècle, depuis 1849. Ses collections s’étendent du sous-sol, à l’étage. C’est toute l’histoire d’une région. Toutes les coutumes qui s’inscrivent là, à travers des pièces uniques et des tableaux de maîtres.

La visite peut commencer par le cloître en grès rose avec ses arcades. Si le mot sérénité n’est gravé sur aucune de ses pierres, il n’en transpire pas moins de cet élégant ensemble. Ses portes vont nous conduire aux différents trésors du musée. Au niveau du sous-sol, nous avons une belle collection archéologique. Elle regroupe des pièces allant de la préhistoire à l’époque mérovingienne dont un fragment de mosaïque gallo-romaine du IIIème siècle.

Les nombreuses salles à voir

Du Moyen Age à la Renaissance. Le musée tient dans ces diverses œuvres, de véritables petits trésors comme le tableau de Cranach l’Ancien « La Mélancolie ». De même que de nombreuses œuvres de Schongauer. Ce peintre né à Colmar et enfant du pays est un véritable maître. Nous le constaterons avec le retable de24 panneaux peints. Il représente « La Passion ». C’est un ensemble remarquable avec au dos, la vie de Marie, celui-ci est exposé dans la chapelle juste avant que nous accédions au joyau du musée.

Le joyau du musée

« le retable d’Issenheim », fût réalisé au XVIème pour décorer le couvent d’Issenheim. Son auteur Grünewald saura de manière dramatique, emplie de réalisme, rendre ce retable unique. Il représente plusieurs volets, montrés aux visiteurs séparément. Mais une maquette apposée à un mur, nous montre les différentes ouvertures du retable. Ainsi nous pouvons nous faire une idée bien précise.

Ainsi chaque volet découvert, va nous éblouir notamment avec la scène de la crucifixion. Tour à tour le retable nous dévoilera des scènes comme « La mise au tombeau ». « la Nativité ». Le superbe « Concert des Anges », ou encore l’éclatante « Annonciation » ainsi que « la Tentation de St-Antoine quasi surnaturelle. Ce retable est époustouflant, il laisse sans voix tant le mysticisme qui s’en dégage est impressionnant.

Unique ! A l’étage nous allons voir de belles collections représentant l’art alsacien, porcelaines, faïences, meubles, étains, de belles pièces d’orfèvrerie. Nous y verrons aussi de sympathiques reconstitutions d’intérieurs alsaciens. En redescendant, il ne faut pas manquer, de retourner au cloître. Pourquoi ? Pour voir la cave vigneronne. Nous avons là encore une bien sympathique reconstitution qui nous rappelle que nous ne sommes pas seulement dans une région où l’art domine, mais aussi où les vignes ont su apporter un autre talent aux alsaciens, celui d’y produire un excellent vin !

1 Rue des Unterlinden – 68000 Colmar

Pour retourner, au texte sur Colmar, cliquez sur ce lien

Translate »