Cité troglodytique de la Roque St Christophe

Fort et Cité troglodytiques de La Roque Saint Christophe

Adresse et coordonnées de la cité troglodytique

Il y a beaucoup de choses qui rendent le Périgord Noir célèbre. Sa gastronomie, ses châteaux, ses paysages. mais aussi ses grottes et sa célèbre rivière la Dordogne. Oui mais, dans ses paysages il y a les falaises. Ces falaises de calcaire qui ont aussi fait l’histoire du Périgord. Notamment avec les nombreuses cités qui y ont été creusées, comme celle de La Roque Saint Christophe.

Le Moyen-Age à la Roque Saint Christophe

Le lieu semble avoir été toujours habité puisque l’on a découvert lors des fouilles de 1910 à 1913 des outils en os et en silex. Puis en cuivre, en bronze et en fer prouvant que l’homme a occupé le lieu de l’âge de pierre au Moyen-Age. Et c’est cette dernière époque qui a laissé les traces que l’on peut voir aujourd’hui.

Une place défensive

En 911 les Vikings sont en Normandie et ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils n’atteignent le Périgord. L’évêque de Périgueux va alors demander à ce que l’on construise des places fortes sur 5 lieux. La Roque Saint Christophe en fera partie. Place défensive qui aura de nouveau tout son intérêt lors de la guerre de 100 ans.
Le fort et la cité troglodytiques de La Roque Saint Christophe vont devenir place forte et refuge. La hauteur est parfaite et l’arsenal défensif mis en place va permettre à la cité d’écarter les assaillants. Elle connaîtra de nombreux sièges. Et malgré ses fortifications imposantes elle tombera néanmoins aux mains des anglais en 1401. Mais un seigneur de la Roque finira par la reprendre en 1406.

Les guerres de religion

A la Renaissance la forteresse qu’était devenue La Roque Saint Christophe n’a plus lieu d’être. Et l’on va commencer à la démanteler. Mais la cité ne meurt pas pour autant. Elle va en effet de nouveau faire parler d’elle lors des guerres de religion car elle va servir de refuge aux protestants. En 1588 il est toujours impossible de les déloger de cet abri de fortune. Les seigneurs catholiques vont alors réquisitionner tous les hommes valides de la région pour aller détruire tout ce que des hommes avaient mis des années à bâtir.

55 000 ans d’histoire !

Aujourd’hui La Roque Saint Christophe reste toujours un lieu impressionnant. Nous sommes tout de même devant 55 000 ans d’histoire. Nous « grimpons » donc à l’assaut de ce fort et de cette cité, creusés dans la falaise à 80m de hauteur. La partie que l’on peut visiter fait 1km de long. Elle permet de voir comment l’homme s’est servi avec ingéniosité de cette roche calcaire pour en faire des habitations.

haut de page

Une visite passionnante

La première partie de la visite nous conduit au fort. Etable, abattoir, coffre-fort, salle des gardes, cachot, salle d’armes et cuisine. Un château fort à flanc de falaise !
Non loin nous sommes ramenés à l’homme de Néandertal avec une reconstitution soignée d’un habitat. Puis à côté il est possible de voir une sépulture de l’âge de bronze.
Nous entrerons ensuite dans le « grand abri » où se trouve la cité, l’église et où a été reconstitué un chantier médiéval pour montrer aux visiteurs les techniques qui ont été employées au Moyen-Age. C’est ainsi que l’on peut voir un échafaudage, un treuil, une forge, une grue.

Nous devons reconnaître que nous avons été totalement enthousiasmés par cette visite. L’ingéniosité de l’homme pour créer un tel lieu, le courage qu’il a fallu pour vivre dans un environnement qui était loin d’être facile. La façon dont l’homme pendant des années a réussi à s’adapter à ce style de vie. Et quand on sait que La Roque Saint Christophe est le plus grand site troglodytique d’Europe, alors là, on ne peut que saluer tous ces hommes et femmes qui ont réalisé cet habitat et qui ont su au fil du temps le faire évoluer malgré toutes les contraintes du lieu.

Véritable nid d’aigle perché au-dessus de la Vérèze, le site de La Roque Saint Christophe est remarquable à tout point de vue : histoire, lieu, panorama, reconstitution. Il se veut aussi ludique, et surtout le grand témoignage de plusieurs pans de l’histoire du Périgord Noir.
Visite à ne pas manquer ! Et merci à l’équipe du site de La Roque Saint Christophe pour leur sympathique accueil.     

haut de page

BON A SAVOIR

Grand parking gratuit voitures et autocars sur place.
Visite facile et circuit ombragé et sécurisé.

Coordonnées:

La Roque Saint-Christophe
F-24620 Peyzac-le-Moustier

Tél. 0033 (0) 5 53 50 70 45
Fax : 0033 (0) 5 53 51 03 21

Retour au au texte sur Sarlat

Translate »